Un important fonds de pension danois se désinvestit de Motorola à cause de ses liens avec les colonies israéliennes

Le géant danois des fonds de pension Sampension a officiellement exclu Motorola à cause de ses liens avec les colonies illégales d’Israël dans les Territoires palestiniens occupés (TPO).

Sampension, fonds de pension du marché du travail danois de 290 milliards de couronnes danoises (43.5 milliards de dollars, 39 milliards d’euros), l’a annoncé dans une mise à jour de sa liste d’exclusion, indiquant que la livraison par Motorola de produits aux colonies israéliennes est une violation des principes directeurs des Nations Unies sur le commerce et les droits humains.

Selon ActionAid Denmark (Mellemfolkeligt Samvirke), qui a salué la nouvelle, Sampension retire 15 millions de couronnes (environ 2.5 millions de dollars ; 2 millions d’euros).

Motorola a des liens bien documentés à l’occupation militaire israélienne et à l’entreprise de colonisation, et on croit généralement qu’elle est une des compagnies contactées par le Bureau des droits humains des Nations Unies, dans le contexte du travail de ce dernier en vue de publier une base de données des entreprises complices de la colonisation.

Ce dernier développement suit l’exclusion par Sampension en octobre dernier de quatre compagnies —y compris deux banques israéliennes et la compagnie de télécommunications Bezeq – à cause de leurs liens avec les colonies israéliennes dans les TPO et de leur extraction des ressources naturelles des TPO.

Les compagnies ont été exclues parce qu’elles violaient les lignes directrices de Sampension concernant les investissements dans les territoires occupés, et, particulièrement, « à cause du financement de colonies, et l’extraction de ressources naturelles et l’établissement d’infrastructures pour les télécommunications en territoire occupé ».

|Formulaires et listes
Faire un don

Votre don à l’AURDIP nous permettra de financer nos activités, d’imprimer des documents, de publier des informations, et de faire campagne auprès des universitaires.
Faire un don

Newsletter