Pétition irlandaise contre l’ingérence permanente d’Israël dans la liberté académique des Palestiniens

Nous, les participants soussignés à la Conférence américaine des Études irlandaises, réunis à Cork, en juin 2018, condamnons sans détours l’ingérence systématique du régime d’occupation d’Israël dans l’éducation, la liberté académique, la liberté de voyager et d’étudier et de développer des recherches des Palestiniens.

De telles restrictions incluent la fermeture arbitraire et prolongée des campus universitaires en Cisjordanie ; des incursions militaires sur les campus, souvent en utilisant des munitions de guerre, et la détention sans jugement d’étudiants et de professeurs ; le ciblage et la destruction d’établissements d’enseignement de tous niveaux dans la bande de Gaza sous blocus ; le déni pour les professeurs et les étudiants de leur droit de voyager dans un but de recherche ou d’enseignement ; des restrictions sur l’importation de fournitures et équipements scolaires essentiels ; des fermetures arbitraires et imprévisibles de routes, des postes de contrôle, et d’autres restrictions à la liberté des mouvements quotidiens qui empêchent tant les étudiants que les professeurs de se rendre sur les campus pour les cours, les examens ou d’autres rencontres, et qui gênent des collaborations normales entre institutions qui sont essentielles à une culture intellectuelle et érudite florissante.

Des restrictions de ce type entravent gravement la capacité de la société palestinienne à entretenir et reproduire sa culture intellectuelle et artistique. La nature systématique et habituelle des obstacles posés par l’occupation et le blocus israéliens au déroulement normal de l’éducation des Palestiniens semble indiquer que l’ingérence est délibérée et malveillante.

Nous protestons contre la politique explicite qui exige des visas de travail mais sans les fournir aux établissements d’enseignement palestiniens dans le Territoire palestinien occupé. Le résultat de cette politique est que, systématiquement, les professeurs, palestiniens et autres, qui détiennent des passeports étrangers sont déclarés « en illégalité » quand ils prennent part à l’enseignement et à la recherche dans les universités palestiniennes. Cette politique menace à la fois leur droit de résider en Palestine et leur liberté de voyager car elle a un effet dissuasif manifeste sur le processus que nous connaissons tous de la construction d’une carrière académique engagée à participer et à contribuer à la vie intellectuelle, particulièrement essentielle pour une population sous occupation. Nous protestons contre le fait que cette politique a empêché des collègues palestiniens de participer à notre conférence et qu’ainsi, elle entrave la libre communication de la recherche et de l’information.

Nous pensons que la liberté académique et le droit à l’éducation sont fondamentaux et universels, et qu’ils comprennent non seulement le droit à l’étude, à la recherche et à une publication sans censure ni ingérence, mais aussi le droit à des conditions sociales et politiques qui permettent la jouissance de ces droits.

Nous condamnons par conséquent, et sans détours, l’ingérence permanente d’Israël dans la liberté académique des Palestiniens en tant que violation des droits de l’homme et du droit international. Nous exprimons notre solidarité avec nos collègues palestiniens, nous les soutenons dans leurs efforts non violents pour réaliser leurs droits fondamentaux à travers la campagne pour le boycott des institutions académiques et culturelles israéliennes.

NOM AFFILIATION (pour identification seulement)

Andrew Auge, Loras College
Zsuzsanna Balázs, NUI Galway
Ali Bracken Ziad, University College Cork
Patrick Brodie, Concordia University, Montreal
Brendan Corcoran, Indiana State University
Nessa Cronin, NUI Galway
Ailbhe Darcy, Cardiff University
Alex Davis, University College Cork
David Doolin, Independent Scholar
Maureen Fadem, City University of New York
Deirdre Flynn, University of Limerick
Matthew Fogarty, Maynooth University
Fergal Gaynor, Independent Scholar
Nolan Goetzinger, U. California, Riverside
Peter Gray , Queen’s University, Belfast
Meltem Gürle, Trinity College Dublin
Roger Hallas, Syracuse University
Adam Hanna, University College Cork
Tara Harney-Mahajan, Caldwell University
Mary Harris, NUI Galway
Walt Hunter, Clemson University
Cody Jarman, UT Austin
Lee Jenkins, University College Cork
Trevor Joyce, Aosdána
E. Nory Kaplan-Kelly, U. California, Irvine
Gerry Kearns, Maynooth University
Jennifer Kraft, Columbus College of Art and Design
Heather Laird, University College Cork
Ronit Lentin, Trinity College Dublin
David Lloyd, U. California, Riverside
Piaras Mac Éinrí , University College Cork
Jessica Martell, Appalachian State U.
Patrick McGrath, Rutgers University
Sarah McKibben, University of Notre Dame
Mindi McMann, College of New Jersey
Breandán MacSuibhne, Centenary University
Mary Mullen, Villanova University
Ann Neelon, Murray State University
Eilís Ní Dhúill, Independent scholar
John O’Callaghan, NUI Galway
Laura O’Connor, U. California, Irvine
Maureen O’Connor, University College Cork
Eóin Ó Cuineagáin, Linnaeus University, Sweden
Clare O’Halloran, University College Cork
Jonathan Ó Neíll, UST Houston
Peter O’Neill, University of Georgia
Kersti Powell, Saint Joseph’s University
Bryonie Reid, Independent Scholar/Artist
Audrey Robitaillié, University of Edinburgh
Jessica Scarlata, George Mason University
Maurice Scully, Aosdána
John Singleton, NUI Galway
Cathal Smith, NUI Galway
Matthew Spangler, San Jose State University
Karen Till, Maynooth University
Sarah Townsend, University of New Mexico
John Waters, New York University
Shirely Wong, Westfield State University
Rachel Young, Boston College

|Formulaires et listes
Faire un don

Votre don à l’AURDIP nous permettra de financer nos activités, d’imprimer des documents, de publier des informations, et de faire campagne auprès des universitaires.
Faire un don

Newsletter