Le Groupe Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique condamne le refus persistant d’Israël à autoriser l’entrée dans Gaza aux eurodéputés

Le refus d’Israël d’autoriser les eurodéputés à entrer à Gaza a été condamné par le GCGUE/GVN dans les termes les plus fermes possibles.

Les députés européens Martina Anderson et Neoklis Sylikiotis qui faisaient partie d’une délégation de députés européens de différents groupes politiques ont été retenus pour interrogatoire pendant plus de 2 heures à l’aéroport de Tel Aviv hier 17 mars avant d’apprendre qu’ils n’auraient pas l’autorisation de se rendre dans la Bande de Gaza – sans aucune explication ni justification.

Cette délégation officielle devait inspecter Gaza le lendemain dans le but d’évaluer l’étendue de la destruction produite par les bombardements israéliens de l’été 2014 et d’identifier les secteurs qui ont besoin d’urgence de services publics.

La députée irlandaise, Martina Anderson, présidente de la délégation, a commenté ainsi : "Il est inacceptable qu’une délégation officielle de l’Union européenne en Palestine ait été interdite d’accès afin d’inspecter la situation humanitaire et les destructions à Gaza sachant que l’UE est le plus grand donateur pour la Palestine. Bien que nous avions clairement établi que la mission de cette délégation était d’identifier les besoins les plus urgents en services publics vitaux comme les écoles, les centres de santé et ceux de distribution de nourriture, dans un but purement social, économique et humanitaire, nous continuons à être bloqués.

En septembre 2014, une précédente délégation de 13 députés européen du GCGUE/GVN avait été interdite d’entrée à Gaza.

Le député cypriote Neoklis Sylikiotis, a déclaré : "Ce sont des tentatives flagrantes pour nous dissuader à accomplir notre mission. Nous allons saisir cette occasion pour nous rendre à Jérusalem-Est qui a souffert d’énormes tensions au cours de l’année dernière dues notamment à la colonisation illégale, aux destructions de maisons et aux difficultés d’accès à l’Esplanade des mosquées. Nous rencontrerons aussi des représentants de l’UNRWA. De toutes façons, nous poursuivons notre lutte pour libérer Gaza et en finir avec l’apartheid israélien illégal".

Martina Anderson conclut : "Refuser aux députés européens l’accès à Gaza est devenu une tendance inquiétante. Mais qu’est-ce qu’Israël s’acharne-t-il à cacher aux yeux du monde ?"

Les autres membres de cette délégation sont les députés européens Margrete Auken (Danemark, Groupe des Verts/Alliance libre européenne) et Edouard Martin (France, Groupe de l’Alliance Progressiste des Socialistes et Démocrates au Parlement européen)


After being held in Tel Aviv airport for questioning for over two hours yesterday, GUE/NGL MEP, Martina Anderson, Chair of the Parliament’s Delegation for Relations with Palestine, has been informed by Israeli authorities that the European Parliament Delegation which she has led to Jerusalem, with the hope of visiting Gaza, will once again be denied access.

Ms Anderson also led GUE/NGL group delegation to Palestine in September 2014 that were also not permitted access to Gaza.

Speaking from East Jerusalem this morning, she said ;

“I vehemently condemn the Israeli authorities’ decision to deny this delegation access to Gaza for the second time. For me personally, this my third attempt.

“It is unacceptable that an official EU delegation to Palestine is refused entry to inspect the humanitarian situation and the destruction in Gaza given that the EU is the largest donor of finance to Palestinians. This has to stop !

“Despite stating clearly that the remit of this delegation was to identify areas in dire need of vital public services such as schools, health centres and food distribution centres, with a purely social, economic and humanitarian focus, we continue to be blocked.

“These blatant attempts to deter us from our mission will bear little fruit ; we will take this opportunity to visit East Jerusalem which has been experiencing a lot of tension over the last year particularly over illegal settlements, house demolitions and access to the Al Aqsa compound. As well as meeting with UNRWA representatives.

“I have also secured a crucially Important meeting with the Palestinian chief negotiator Saeb Erekat. who will brief us about the way forward and the role of the international community.

“The Israeli Government continue to oppress the Palestinian people by attacking them in the economic, cultural and political sphere’s, yet we remain resolute in our will to bring this to the attention of the rest of the world, which is precisely why MEPs are being denied the opportunity to witness for themselves the genocide that was committed in Gaza.”

GUE/NGL - this abbreviation stands for Confederal Group of the European United Left/Nordic Green Left. We are a group of 52 Members from 19 different political delegations and 14 Member States.

|Formulaires et listes
Faire un don

Votre don à l’AURDIP nous permettra de financer nos activités, d’imprimer des documents, de publier des informations, et de faire campagne auprès des universitaires.
Faire un don

Newsletter